Tout au long de l’histoire de l’humanité, les maladies infectieuses ont été un adversaire constant, avec des foyers locaux et des épidémies majeures se produisant de façon intermittente. De la peste bubonique au VIH, les systèmes de santé ont été mis au défi à maintes reprises et ils ont dû se préparer, ou plus souvent, réagir aux menaces liées aux maladies transmissibles.

Ces dernières années, les pandémies (des épidémies majeures qui se sont propagées dans plusieurs pays ou continents), sont devenues de plus en plus fréquentes[i]. L’ère moderne a permis à certaines infections de se propager avec une facilité remarquable, l’accélération de la mondialisation et de la connectivité ayant aidé la prolifération microbienne d’un bout à l’autre du monde en quelques heures. L’urbanisation, l’augmentation des contacts entre les humains et les animaux et les changements climatiques ont également entraîné un changement des conditions, favorisant ainsi des éclosions soudaines et généralisées[ii].

La préparation pour faire face à ces événements transnationaux n’a jamais été aussi importante. La préparation en cas de pandémie est un processus complexe et à long terme qui exige une surveillance continue, la mise en place de systèmes de soins de santé résilients qui possèdent le bon équipement, et l’élaboration et le déploiement d’interventions thérapeutiques et préventives efficaces, y compris les vaccins[iii]. Comme le SRAS-CoV-2 l’a récemment démontré, une préparation efficace en cas de pandémie exige un effort collectif mondial et une collaboration intersectorielle dans laquelle l’industrie pharmaceutique et biotechnologique a un rôle important à jouer.

Chez Medicago, notre vision a toujours été celle d’un monde prêt à faire face à tout défi infectieux. Nous sommes déterminés à établir des partenariats pour y parvenir et nous avons déjà travaillé avec la Defense Advanced Research Project Agency (DARPA) et la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA) des États-Unis pour mettre au point des vaccins expérimentaux et des immunothérapies en réponse à la pandémie de grippe porcine (H1N1) de 2009-2010 et aux éclosions d’Ébola de 2014-2015 en Afrique de l’Ouest. Les progrès réalisés par les systèmes de santé au cours des deux dernières années n’ont pas été vains. Notre équipe va continue de montrer la voie en développant des immunothérapies et des vaccins à base de plantes, et nous espérons participer à la lutte en apportant nos connaissances.

[i] WebMD. 2020. Pandemics. Accessible à l’adresse : [consulté en septembre 2021].

[ii] Gavi. 2021. 5 reasons why pandemics like COVID-19 are becoming more likely. Accessible à l’adresse : [consulté en septembre 2021].

[iii] OMS/Europe. s.d. Pandemic Preparedness. Accessible à l’adresse : https://www.euro.who.int/en/health-topics/communicable-diseases/influenza/pandemic-influenza/pandemic-preparedness [consulté en septembre 2021].