Depuis trois ans, au début du mois de décembre, des employées de Medicago s’impliquent dans la communauté pour offrir des paniers de Noël à des familles dans le besoin. Et chaque année, la générosité de leurs collègues se fait plus grande. 2021 ne fait pas exception. À quelques jours de Noël, Lucie, Carolina, Virginia et Johannie ont les bras chargés de denrées alimentaires et de cadeaux destinés à quatre familles de la région de Québec.

Des familles qui ont besoin de notre aide

« Pour le fonctionnement, je contacte sœur Françoise à l’Entraide St-Roch autour du mois de novembre, explique Lucie Poulin, Scientifique en développement de procédés. Elle sélectionne des familles qui ont besoin de notre aide. J’appelle alors chacune des familles pour connaître un peu leur histoire et leur besoin. » Dès le départ, ses collègues Carolina Alain, opératrice III en production de biomasse, Virginia Lee Keith, analyste III en contrôle qualité, ont proposé d’apporter leur aide pour la collecte. Quant à Johannie Ducharme, associée de recherche III en développement de procédés, elle accompagne Lucie pour la distribution des paniers quelques jours avant Noël.

Si elles ont choisi de s’impliquer, c’est parce qu’elles ont l’impression de faire une différence dans la vie des familles soutenues. « Quand on va porter les paniers, on voit à quel point ils sont reconnaissants, confie Lucie. Plusieurs en ont même les larmes aux yeux. » Selon elles, le fait de présenter les familles aux équipes de Medicago permet la création d’un véritable lien et accentue le sentiment d’aider vraiment.

Les dons affluent

« Parfois, les gens ont des besoins particuliers que nous essayons de combler, comme des manteaux, des vêtements ou de petits cadeaux pour leur enfant, explique Lucie. La première année, j’avais un habit de neige qu’un.e employé.e avait offert pour une des familles. Quand nous sommes arrivées, la petite fille de la famille m’a demandé si c’était pour elle. Quand je lui ai répondu que oui; elle est partie en sautillant avec le sac dans les bras. Pour elle, c’était un merveilleux cadeau. »

L’année dernière, une autre famille a écrit à Lucie après les Fêtes pour dire combien cette aide avait été précieuse alors qu’elle traversait une période difficile. « L’année suivante, elle n’avait plus besoin des paniers de Noël. C’est pour cela que je m’implique ainsi que pour permettre à tous de passer un joyeux temps des Fêtes. »

Après avoir commencé lentement cette année, la campagne voit affluer les dons depuis quelques jours. Lucie, Carolina, Virginia et Johannie pensent être en mesure de donner l’équivalent de ce qui avait été offert l’an dernier. « Et peut-être même plus, car nous sommes une belle gang chez Medicago avec des gens très généreux. Sans eux, tout ça ne serait pas possible. »