Aller au contenu

Technologies

PARTICULES PSEUDO-VIRALES

Des avantages similaires, sans les risques

Les particules pseudo-virales (PPV) constituent une avenue prometteuse pour le développement de vaccins. Ces structures multiprotéiques reproduisent l’organisation et la conformation de virus natifs authentiques; elles sont donc reconnues facilement par le système immunitaire. Exemptes de matériel génétique viral, elles sont non infectieuses et incapables de se reproduire. Autrement dit, elles offrent un moyen sûr et très efficace d’induire une réponse immunitaire avec anticorps et médiation cellulaire, comme dans le cas d’une infection naturelle.

En outre, on peut créer des PPV avec antigènes utilisés dans les vaccins et d’autres formes d’immunothérapie.

Virus de l'influenza infectieux

avec antigènes de surface, membrane lipidique, protéines internes et matériel génétique viral

PPV de Medicago

Un moyen non infectieux et très efficace de présenter des antigènes au système immunitaire

Virus de l'influenza infectieux

avec antigènes de surface, membrane lipidique, protéines internes et matériel génétique viral

PPV de Medicago

Un moyen non infectieux et très efficace de présenter des antigènes au système immunitaire

PLATEFORME PRODUCTION

Les plantes, de mini-usines à protéines

Comme les plantes produisent très efficacement des protéines de complexité variable, elles servent de bioréacteurs (autrement dit, de mini-usines) pour nos vaccins et nos protéines thérapeutiques. La plateforme de production à base de plantes de Medicago est plus polyvalente, fidèle et rapide que les autres technologies : elle élimine le risque de mutation et de contamination tout en accélérant sensiblement la cadence de production.

AVANTAGES CONCURRENTIELS
DE NOTRE PLATEFORME

image

Rapidité

Production d'ingrédients de qualité clinique en 5 à 6 semaines

À titre de comparaison, la production à base d'œufs ou de cultures cellulaires nécessite 4 à 6 mois

image

Précise

Capacité de reproduire fidèlement la souche circulante

Aucun risque de mutation dans les plantes

image

Ampleur modulable

Plus facilement modulable que les fermenteurs : mêmes conditions de croissance pour 1 plante ou 10 000

Capacité d'adaptation aux besoins du marché; rendement élevé

image

Polyvalence

Co-expression d'une variété de protéines ou de sous-unités pour les vaccins ou les anticorps

Aucune utilisation de plantes transgéniques

Proficia®

Medicago a conçu la technologie propriétaire Proficia®, qui remplace les systèmes de production à base d’œufs et de cultures cellulaires. Cette technologie, qui utilise des plantes comme hôtes, fait appel à l’expression transitoire des protéines dans les feuilles des plantes pour créer un système flexible qui produit une grande quantité de vaccins et d’anticorps efficaces. À ce jour, cette plateforme technologique très polyvalente a permis la production d’une grande variété de produits protéiques dont les usages potentiels dépassent la lutte contre l’influenza.

Proficia® convient à la production de vaccins, dont les particules pseudo-virales (PPV), ainsi que de protéines thérapeutiques. Proficia® a aussi servi de base aux scientifiques de Medicago pour le développement de la plateforme de découverte rapide VLPExpress®.

Fonctionnement

Synthèse

Synthèse des gènes à partir d'une séquence virale (aucun virus actif nécessaire)

Infiltration

Introduction de matériel génétique dans des plantes par infiltration sous vide

Incubation

Incubation en chambre de croissance des plantes jusqu'à onze jours pour permettre l'expression des protéines et la formation de PPV

Récolte

Récolte des plantes puis extraction des PPV

Purification

Purification des PPV jusqu'à obtention d'ingrédients de qualité clinique

image

L’expression transitoire se produit lorsque de l’ADN recombiné est transféré par vecteur bactérien au noyau des cellules végétales sans qu’il y ait intégration génomique. Le système de Medicago permet de tirer parti de la grande efficacité d’une cassette d’expression à base de plantes combinée aux propriétés amélioratrices d’un suppresseur viral d’extinction transgénique. 

image

Dans le système d'expression transitoire, une culture de vecteur bactérien (Agrobacterium tumefaciens) est introduite dans le tissu foliaire de la plante sous vide. Une fois à l'intérieur du tissu, les bactéries porteuses du gène désiré peuvent infecter les cellules environnantes et transférer l'ADN recombiné (appelé ADN-T pour « ADN de transfert ») au noyau de la cellule végétale. À l'intérieur du noyau, l'ADN-T est transcrit en protéines sans être intégré au génome de la plante.

image

Une période d’incubation jusqu'à onze jours permet l’expression transitoire des protéines.

image image

Les feuilles des plantes sont récoltées, puis traitées dans les installations de purification de Medicago à l’aide de systèmes d’extraction commerciale (traitement en amont). On obtient un extrait clarifié, stabilisé et concentré qui passe enfin à l’étape de purification (traitement en aval).

image

Ce procédé permet d'obtenir des ingrédients pharmaceutiques actifs de qualité clinique, notamment des prophylactiques purifiés et des protéines thérapeutiques.